Review of A Travs Del Espejo [12k1085]

Silence and Sound (FR)

C’est à un monde emprunt de douceur et de légèreté que nous convie le nouvel album de l’argentin Federico Durand, avec A Través Del Espejo, qui n’est pas sans évoquer une certaine idée de cet « autre » moi que l’on pense voir et discerner à travers le miroir. Ici les boites à musique, carillons et autres instruments à lames et à cordes que l’on effleure, s’emploient à dessiner des motifs tutoyant les bords d’un abime en forme de doux précipice. Federico Durand bâtit des mélodies puisant leurs ressources dans une poésie embrumée de musique aérienne et de broderie féérique. Les pointillés de ses notes se superposent avec élégance, donnant à apercevoir la beauté d’un monde enfoui, que l’on cache sous un manteau d’étoiles, souvenirs d’une enfance heureuse baignée de mélancolie vaporeuse et de lumière jaunie. A Través Del Espejo ne se contente pas de jouer avec les sens, véhiculant des histoires irisées par le temps, aux angles arrondies et courbes horizontales, flottant sur les soubresauts de l’âge tendre, perché dans les profondeurs d’un cortex flirtant avec les caresses du vent, les voiles gonflées à bloc pour remonter lentement les courants d’une énergie bienfaitrice. Vital.

View Website View Release