Between

Between

12k2026

REVIEW: CHRONIQUES (FR)

VISIT Sorti en décembre dernier, cet album a clôturé l’année de l’emblématique label 12k sur une note particulière. Between n’est en effet pas l’œuvre d’un, mais de plusieurs artistes du label de Taylor Deupree, à savoir les membres d’Illuha (Corey Fuller et Tomoyoshi Date), Simon Scott, Marcus Fischer et Taylor Deupree lui-même. C’est également un album live, enregistré à Kyoto en octobre dernier. Mais au lieu d’être une compilation des différentes performances des artistes alors en tournée au Japon, Between est une longue piste de près de quarante minutes, resserrée contre une envie de partage commune où les cinq personnages harmonisent leur palette sonore, ensemble.

De par sa place quelque peu particulière sur la discographie du label, Between se trouve déjà dans les intervalles, quelque part au milieu, plus probablement. Le voilà déjà "entre". Entre les productions de chacun des artistes, entre les genres d’albums habituels. Mais cela ne s’arrête pas là. Car Between est un album tenu par le va-et-vient entre les êtres. Des objets qui s’échangent, des paysages reconstruits, des textures à réinventer à plusieurs mains. Bruissements de voix, chants complices, et lumière tendre. Tout ce qui se partage entre les regards, les doigts et les corps, entre la respiration des hommes et celle de l’environnement alentour. Tout ce qui paraît être d’une fragilité folle, et qui, au final, n’est que le lien les plus solide qui soit.

Malgré les univers distincts des artistes (auxquels cet album aura peut-être le mérite de conduire certains par la suite), le son de 12k est immédiatement reconnaissable. C’est un album contemplatif, glissé dans la douceur de nappes venant siffler et crépiter avec précaution sur un feu presque éteint ou sur une pluie prête à cesser. On y perçoit quelques échos de sacré, peut-être dus à ces bribes de chants murmurés au lointain, en forme de don de soi. A moins que ce ne soit cette savante maîtrise du mouvement creusé dans les cliquetis, frottements et autres grattements, et rythmant les infimes variations de l’inattendu qui s’agite entre les êtres.

Un album jetant des ponts entre des lumières intimes, rappelant ce qu’il est possible, et surtout nécessaire, de faire ensemble.
Between
Between