Taylor Deupree + Marcus Fischer

In A Place Of Such Graceful Shapes

12k2021

REVIEW: AUTRES DIRECTIONS (FR)

VISIT Parfum d’Eden, jardin d’hiver. Le bien nommé In A Place Of Such Graceful Shapes est un projet ambitieux et très joliment mis en boîte. Disque-objet, collaboration des mains, des yeux et des oreilles. C’est un trésor d’images et de musique floconneuse qui scelle l’union esthétique de deux grands contemplatifs américains. Marcus Fischer est l’auteur du très beau Monocoastal, sans doute l’un des plus attachants disques du catalogue 12k, l’emblématique label de Taylor Deupree dont on se contentera simplement de rappeler que l’électro-acoustique moderne lui doit beaucoup. Leur réunion était aussi attendue qu’évidente et de fait, In A Place Of Such Graceful Shapes témoigne d’un trafic d’abstraction caractéristique des productions 12k. Il faut cependant en souligner l’art du mouvement et de la mise en relief. Car il y a ici comme un cœur qui bat encore la mesure lorsque l’homme s’évapore tout en nuages et natures impressionnistes. C’est-à-dire que c’est magnifique pour qui sait ressentir et prendre le temps, s’assoupir au chaud, au calme et au coin des arbres, là où il suffit de tendre délicatement l’oreille pour s’imprégner de ce qui fait tinter les clochettes de cet apaisant nouveau monde.
Taylor Deupree + Marcus Fischer
In A Place Of Such Graceful Shapes