Simon Scott

Below Sea Level

12k1071

REVIEW: AUTRES DIRECTIONS (FR)

VISIT L’œuvre que construit Simon Scott est sensible et multiple. Chacune de ses sorties expose un nouveau versant émotionnel. Son précédent album, Bunny, était une rêverie toxique. Certains de ses sets live expriment un trouble et une noirceur jouant d’inconfort. Mais Bellow Sea Level est une déclaration de tendresse. Pour une région, des paysages, des sons. En dessous du niveau de la mer, à l’est de l’Angleterre et dans la mémoire de Simon Scott, se trouve le Fenland. Un territoire désolé et délaissé mais source de souvenirs et de nostalgie. Voyage dans le temps autant que dans l’espace, Bellow Sea Level regorge de fields recordings naturalistes et agricoles. Bribes de mémoire, ils se trouvent troublés par des vagues de textures électroniques jouant les interférences du temps. En contrepoint et seul élément de clarté, une guitare bienveillante traverse quelques titres en finger picking et douceur, comme il se ferait chez Talk Talk, Epic45 ou July Skies.

Le précieux recueil de notes, de croquis et de photographies qui accompagne l’album, An Exploration of the Subterranean Fenland Environment, invite à suivre Simon Scott dans ses souvenirs. Et dans l’acceptation des changements. Un peu plus longtemps, un peu plus loin, un peu plus profondément.
Simon Scott
Below Sea Level