Seaworthy + Matt Rosner

Two Lakes

12k1062

REVIEW: ETHEREAL (FR)

VISIT Porté sur la scène australienne, 12k était le label idoine pour accueillir Two Lakes, projet commun de Seaworthy et Matt Rösner. La formation habituée de ces pages et l'artiste non encore évoqué ici ont en effet uni leurs forces pour, au gré de leurs voyages dans deux des lacs de l'île-État, capter quelques sons environnants et les retravailler ensuite, dans la grande tradition des field recordings.

Compte tenu de ce postulat, on ne sera guère surpris de retrouver des bruits d'eau ou de vagues sur la quasi-totalité des morceaux, que les musiciens mêlent agréablement à des nappes ondoyantes ou à quelques notes de guitare en picking. Parfois, c'est même un ukulélé baryton qui est utilisé, renforçant la sensation d'exotisme dépaysant du propos. Par conséquent, au-delà du disque-témoignage, c'est un agencement subtil qui est orchestré par les Australiens, dans un album au surplus suffisamment court pour éviter tout sentiment de redite.

Dans l'ensemble, c'est une grande délicatesse qui émane ainsi de ces neuf compositions, comme s'il s'agissait de retranscrire au plus près l'écosystème apaisé des lacs Meroo et Termeil, situés dans un parc national au sud-ouest de l'Australie (jusqu'à intégrer des chants d'oiseaux dans Meroo Forest). De fait, outre les field recordings, les enregistrements d'instruments réels ont été réalisés dans une cabine bordant les lacs, afin de s'imprégner encore davantage d'une atmosphère d'une sérénité peu commune. 6/8

François Bousquet
Seaworthy + Matt Rosner
Two Lakes